Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

  Macrognathus erythotaenia ( Anguille épineuse à bandes rouges )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Macrognathus erythotaenia ( Anguille épineuse à bandes rouges )   Lun 19 Oct - 5:24



Synonyme : Mastacembelus erythrotaenia.
Historique : Le descripteur de l'espèce est Bleeker, en 1850. La date de la  première exportation n'est pas bien déterminée.
Habitat : L'espèce se trouve principalement dans les fossés, y compris des plaines inondables et les ruisseaux aux cours lents. Toujours benthiques ( vivant toujours sur le fond d'un cours d'eau ), elles préfèrent un sol meuble ou sablonneux, où elles se cachent couramment.
Originaire : Sud-est asiatique: Sri-Lanka, Bornéo, Thaïlande, Birmanie, Sumatra.
Description : Poisson anguilliforme d'une taille imposante, pouvant atteindre 120 cm dans son milieu naturel. Il possède un  museau très allongé en forme de trompe, ainsi que par une longue série de courtes épines érectiles précédant la nageoire dorsale. Cette dernière est bien développée, mais fort reculée sur le tronc, opposée à l'anale, alors que la nageoire caudale est très petite. Il n'y a pas de nageoires ventrales. Le  corps ne semble pas porter d'écailles, mais celles ci  sont biens présentes, même si elles sont très petites. Sa robe est d'un noir profond, avec des bandes jaunes à rouges vif qui parcours l'ensemble du corps de la tête à la queue. La robe des jeunes alevins est striés de jaunes celles ci rougissent en vieillissant.
Dimorphisme sexuel : Les femelles matures sont plus grosses que les mâles, la papille génitale est plus marquée et plus allongée, et gonflée en période de frai.
Comportement : ''Mastacembelus erythrotaenia '' est asocial envers ses semblables, à maintenir individuellement. L'espèce peut cohabiter mais uniquement avec des très gros poissons autrement ils seront dévorés. Actif au crépuscule et durant la nuit. Dans un environnement ou règne la sérénité, il peut  modifier légèrement ses habitudes. S'agissant d'un poisson fouisseur, il est conseillé de lui offrir un sol mou, sablonneux, dont l'épaisseur dépassera les 6cm. Toute sorte de gravier tranchant est à éliminer.
Milieu : Pour le maintenir, dans des conditions optimal un volume supérieur à 600 litres est nécessaire, un 1 000 litres n'est pas un luxe pour une espèce qui atteint les 100 cm, en aquarium. Il se plait dans une plantation relativement dense, avec de nombreuses racines,  lui procurant ainsi un nombre suffisant de cachettes ou il aime se réfugier. Pour faire un bac régional, les plantes peuvent êtres choisies parmi les diverses espèces de Cryptocoryne. Ce genre est résistant et n'a pas besoin d'une lumière intense pour se développer. Microsorium pteropus est une fougère à rhizome rampant, idéale pour habiller une racine de tourbière, par exemple. Enfin, Ceratopteris thalictroïdes peut être plantée ou laissée à la surface de l'eau. Dans ce cas, elle ombrage l'aquarium, et permet un éclairage diffus, la Rotola rotundifolia plantée en groupe convient parfaitement pour décorer l'arrière plan des grands aquariums. La partie centrale du bac reste dégagée de toute végétation afin de permettre aux poissons de se mouvoir librement. La filtration, est un point important, elle offre un courant assez puissant dans lequel les poissons aiment se maintenir. Un brassage de 1½ à 2 fois le volume d'eau par heure est suffisant. Les qualités physico-chimiques de l'eau ne sont pas vraiment importantes, dès lors que le pH est proche de la neutralité l'idéal est 7, mais il peut vivre dans une fourchette de 6,5 à 7,5.  Il convient d'éviter les eaux trop dures, supérieur à 12°dGH, 7-8°dGH est nettement préférable. L'accumulation de déchets organiques lui est néfaste. Des changements d'eau partiels et réguliers de 30 % semaine permettent d'optimiser la maintenance. La température de l'aquarium est comprise entre 25 et 28°C. Le couvercle est impérativement obligatoire sous peine de retrouver votre hôte sur le sol.
Reproduction : Très difficile et compliquée. Des accouplements sporadiques sans aucune manipulations ont quelquefois lieu, mais ils sont extrêmement rares. Les éleveurs russes sont les maitres de la technique par injection d'Hypophysaires de carpes après prélèvements. Mature à partir de 30 cm, il faut deux mâles pour une femelle. Les mâles aux nombres de deux  sont injectés de doses adéquates d'extrait hypophysaire puis sont introduits dans l'aquarium.  La femelle reçoit deux injections d'extrait de glande hypophysaire. La première dose égale 10% de la seconde. Seconde dose : 3 à 5 mg. de glande séchée à l'acétone par kilo de poids vif du géniteur. Les mâles reçoivent une seule dose de 1–2 mg. d'hypophyse au moment où la femelle reçoit sa seconde injection. Après un certain laps de temps (qui dépend de la température) la femelle sera en ovulation. On introduit alors les futurs géniteurs. Il est nécessaire d'avoir un bac supérieur ou égal à 600 litres, avec une hauteur d'eau faible 30 cm pour 60 cm de largeur et 350 cm de longueur ( à titre d'exemple ), la hauteur d'eau est peu importante. Un grillage au maillage fin est placé sur le fond, pour protéger les œufs de la voracité des parents. Les caractéristiques physico-chimiques de l'eau sont ici fondamental. Le pH de 7 et la Dureté ne doit pas être supérieure à 7°dGH. L'éclairage doit être faible ( pas d'apport lumineux ), quelques plantes flottantes. La température de l'eau doit être proche de 27-29°C. Le frai a lieu souvent lors d'un changement de pression atmosphérique ( arriver d'un orage ). Il faut provoquer une chute de température et descendre le bac de quelques degrés lors d'un important apport d'eau, puis laisser la température remonter doucement. Pendant le frai les poissons nagent rapidement, serrés l'un contre l'autre, les mâles frôlent avec délicatesse la femelle, se lovant autour d'elle, au niveau des nageoires pectorales de la femelle. L'émission des œufs environ 1 000 a lieu à proximité de la surface de l'eau, ils sont clairs et environ 12 à 13 mm de diamètre. Des dizaines d’œufs, sont immédiatement fécondés par les mâles, cette scène se répète plusieurs fois et dure plusieurs heures. Les œufs, se collent sur les plantes ou tombent sur le sol. Le frai terminé, les géniteurs doivent être retirés du bac de ponte. À une température de 27-28°C, l’incubation dure environ 1 semaine. Quelques heures après les premières éclosions les alevins sont nourris de ; Nauplies d'Artémias,  copépodes, vers de très petites tailles.
Nourriture :  Il est nécessaire de  lui apporter de la  nourritures vivantes ;Tubifex, lombrics, loches, larves de moustiques, alevins de Poissons, etc.. Par la suite, il s'adaptera  même aux petits morceaux de viande, chair de moule et de crevette. La distribution est donnée à l'aide d'une pince. La nourriture sèche en pastilles, flocons, granules est ignorée
Remarques : S'agissant d'un poisson fouisseur, il est conseillé de lui offrir un sol sablonneux, dont l'épaisseur dépassera les 7cm. Toute sorte de gravier tranchant est à éliminer. Peut vivre jusqu'à 13 ans avec des soins appropriés. '' Macrognathus erythrotaenia '' est le plus délicat parmi les représentants de la famille; il est également sensible aux ectoparasites maladies de peau, ainsi que les blessures. Il faut donc prendre des précautions lors de l'introduction de ces poissons dans un réservoir en place. Elles sont également très sensibles aux médicaments utilisés pour traiter de nombreuses maladies.
Particularités : Dans leurs milieu naturel, les Mastacembelidés sont des prédateurs, se nourrissant principalement de larves aquatiques d'insectes (moustiques, chirononiidés), vers et alevins de poissons, qu'ils saisissent par leur "trompe" très sensible en les avalant en un instant. En captivité, il faut les acclimater graduellement à la nourriture congelée.
Taille : Mâle, femelle 120 cm maximum, ne dépasse pas 100 cm en aquarium.
Eau :  pH: 6,5 à 7,5. Dureté : de 7 à 8°dGH.
Température : 25 à 28°C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
 
Macrognathus erythotaenia ( Anguille épineuse à bandes rouges )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ODEUR D'EAU NAUSEABONDE
» akadama
» mur rouge ou pas?
» Poil de chat et points rouges sur mes lactiques
» [↓] La torture des poissons rouges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: poissons osseux-
Sauter vers: