Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

 Alestopetersius caudalis ( Tétra jaune du Congo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Alestopetersius caudalis ( Tétra jaune du Congo )   Lun 28 Déc - 7:54


Photo /http://estalens.fr

Synonymes : Hemigrammopetersius caudalis, Petersius caudalis, Phenacogrammus caudalis,
Historique : L'espèce est décrite pour la première fois en 1899, par Boulenger.
Habitat : Il séjourne à proximité des berges parmi la végétation et les différentes racines.
Description : Le nom vernaculaire, Tétra jaune du Congo, n’est pas vraiment significatif car seule la caudale du mâle est jaune. Selon l'incidence de la lumière, le corps a un reflet bleu argenté brillant. Les bords des nageoires ventrales, ainsi que de la nageoire anale sont blancs. La dorsale présente également des rayons blancs. Par contre, le corps des femelles est plutôt de couleur jaune doré, les nageoires sont incolores et ne comportent pas de rayons blancs.
Originaire : Il séjourne  dans le cours inférieur du Zaïre ainsi que dans ses affluents.
Dimorphisme sexuel : Chez le mâle les nageoires pelviennes et anale présentent des extrémités blanches, et transparentes chez la femelle.
Comportement : Poisson grégaire paisible, qui convient pour l'aquarium communautaire comme pour un bac spécifique.  Ils occupent principalement la couche d'eau du milieu.
Milieu : C'est un characidé qui doit être maintenu toujours en petits groupes d'une dizaine d'individus, sinon il aura un comportement peureux. Il est préférable de choisir pour sa maintenance un bac d’un volume égal ou supérieur à 200 litres. Pour la nage ils aiment un espace libre sans un éclairage trop intense avec des zones d'ombre sur le pourtour. Comme il ne touche pas à la plantation, ici on peut prévoir une végétation avec  des ; Anubias heterphylla,  Anubias engleri, Ottelia alismoides. Sans oublier une couverture végétale ;  Ceratopteris cornuta, Ceratopteris pteridioides, Pistia stratiotes. Le substrat  est constitué d’un sable de granulométrie moyenne et de couleur sombre.  Racine de tourbière et de noix de coco parachève les éléments du décor.  La composition de l'eau ne joue pas un rôle primordial. Une eau relativement dure et un pH neutre ne pose pas de problème. Par contre, pour des individus d'importation récente, une eau plutôt douce et légèrement acide est recommandée.  Les paramètres physicochimiques les plus adaptés sont ;  Ph de 6,0 à 7,8 et une Dureté de 2 à 20°dGH, température de 22°C à 26°C. Une filtration sur tourbe est préconisée, avec  un débit de 2 à 2 fois ½ le volume par heure. Le rejet du filtre se fait en surface à fin d’oxygéner le milieu. Prévoir un nettoyage des masses filtrantes toutes les 4 semaines.
Reproduction : Le bac de ponte (60 litres) est placé pour recevoir les premiers rayons du soleil matinal. Il est aménagé et équipé au moins quinze jours, avant d’introduire les poissons, les meilleurs résultats sont obtenus avec des géniteurs  âgés de 12 à 18 mois.  Il est évident qu’il faut transférer  l’eau du bac d’ensemble dans ce dernier. Quand ils  se sentent  en sécurité ils frayent  facilement. L’apport de nourriture vivante est importante voire indispensable. Ses préférences vont aux Larves de moustiques et aux Larves d'éphémères, viennent ensuite les Daphnies, les Tubifex et les nourritures congelées. Tous ces aliments peuvent, bien entendu être remplacés ou complétés par des Artémias. Il faut savoir qu’une modification brusque du pH à l'aide d’eau neuve (environ 30 à 50%), adoucie et peu acidifiée, peut déclencher spontanément l’envie de frayer. Les paramètres sont ; Dureté 2 °dGH, Ph 6,0-6,8 (valeurs optimales). Attention la température de l’eau ne doit pas être inférieure à 25°C. La parade nuptiale est déclenchée par le mâle, qui déploie ses nageoires et vibre de tout son corps. Il essaye par tous les moyens d’intéresser une future compagne. Quand une femelle devient consentante celle-ci se rapproche, puis  le couple nage côte à côte en se touchant par les flancs, tandis que le mâle rabat sa grande nageoire anale sous le ventre de sa partenaire. Pendant cette cérémonie, il y a des simulacres et des vrais accouplements, ces derniers sont toujours très brefs. Les poissons se rencontrent, se pressent rapidement l’un contre l'autre et se séparent tout aussi vite. Chaque accouplement est suivi de l'émission de trois à dix œufs, qui sont immédiatement fécondé par le mâle. L'accouplement est rapide, la ponte se déroule toujours en eau libre parmi les feuilles dans la couche supérieure de l’eau. Le frai dure environ 2 heures. Les œufs de 2 mm de diamètres, translucides, et non adhésifs coulent au sol (environ 300) parmi la végétation, ou des billes d'argile. Quand l’accouplement est terminé il faut retirer les géniteurs, ou siphonnés les œufs à l’aide d’un petit tuyau. Le deuxième procédé est le plus pratique. Meilleure hygiène,  les œufs sont transférés dans un volume plus restreint avec une hauteur d’eau de 15-20 cm, dans une cuve nue. Avec seulement un petit chauffage pour maintenir la température du bac à 25°C et une  légère aération afin de maintenir l'eau en mouvement. Comme les œufs sont sensibles il est préférable d’assombrir le bac. Le développement embryonnaire est particulièrement long, ce n'est qu'au bout d'une semaine que les larves translucides nagent librement. Il est primordial de faire des changements d’eaux tous les jours, environ 15 à 20% avec une eau préalablement préparée. Certaines personnes chevronnés emploi la méthode du goutte  à goutte pour effectuer cette opération. A la naissance les larves sont plutôt grandes  environ 5mm. Malgré cette taille il faut nourrir les alevins avec des infusoires jusqu'au 10e jour au minimum, puis ensuite Artémias en complément puis micro-vers et flocons spécial alevins. Il est indispensable pour une bonne croissance des alevins d’avoir une hygiène rigoureuse. Les poissons réagissent très mal à toute pollution de l'eau provoquée par de la nourriture décomposée, entrainant une diminution de la teneur en oxygène. L'emploi d'Ampullaires comme auxiliaires nettoyeurs, est une très bonne solution. Cinq à six mois sont nécessaires pour pouvoir distinguer les sexes et six mois supplémentaires pour qu'ils soient adultes.
Remarques : Quand les alevins ont atteints la nage libre, on peut modifier les paramètres avec une eau légèrement plus Dure et remonter aussi le ph, cette opération est très délicate et doit se faire sur plusieurs jours voir semaines.
Nourriture : Nourriture vivante et nourriture en flocons.
Taille : Mâle, femelle 7 cm.
Eau : pH: 6,0-7,8.Dureté : 2-20°dGH
Température : 22 à 26°C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
 
Alestopetersius caudalis ( Tétra jaune du Congo )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tetra du Congo (Phenacogrammus interruptus)
» Tetra du congo qui gonfle ??????
» Vend génisse 3ans, Pleine, super type, jaune (NEW Photos !)
» recherche plante jaune
» eau jaune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: characidés ( Africains, Américains ) :: characidés Africains-
Sauter vers: