Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

 Cobitis taenia taenia ( Loche de rivière )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Cobitis taenia taenia ( Loche de rivière )   Mar 15 Juin - 9:47



Synonymes : Aconthopsis taenia, Botia taenia, Cobitis barbatula, Cobitis elongata.
Originaire : La loche de rivière et ses sous-espèces sont réparties à travers toute l'Europe, à l'exception de l'Islande, de l'Irlande et d'une grande partie de l'Angleterre, de la Norvège et de la Suède au nord du 60e parallèle. Elle est également absente de la plus grande partie de la Finlande ainsi que des régions les plus septentrionales des continents européen et asiatique. Sa distribution s'arrête au bassin de la Lena. Dans le sud, on la trouve dans la pointe septentrionale de l'Afrique, en Italie et en Sicile, dans les bassins du Vardar et de la Mariça, et dans toute la Dalmatie. Elle est également absente de la pointe méridionale de la Grèce et de la Turquie, à l'exception des cours d'eau venant de l'ouest du pays, près du détroit du Bosphore et des Dardanelles. L'espèce est présente dans les ruisseaux et petites rivières à cours lent, avec fond sablo-vaseux et végétation aquatique, ainsi que dans certaines eaux stagnantes (canaux, lacs, sablières) présentant un fond faiblement envasé. Eau fraîche et de bonne qualité.
Habitat naturel : Fréquente essentiellement les eaux stagnantes ou à faible courant, et surtout les mares et étangs vaseux peu profonds. Une respiration intestinale complète la respiration branchiale en cas de besoin comme chez la loche de rivière. S'envase et tombe en léthargie lorsque l'eau vient à
Description : Le corps de la Loche de rivière est comprimé en ruban, ferme et lisse. Les écailles sont très petites, la ligne latérale est peu visible et dans la partie antérieure du corps seulement. Elle possède une tache noire en croissant au sommet du pédoncule caudal, à la naissance de la nageoire caudale, elle-même décorée de quatre lignes de points noirs. Elle n’arbore qu’une seule nageoire dorsale, sans rayon osseux. Les nageoires pelviennes sont à l’aplomb de la dorsale, quant aux nageoires pectorales, elles sont horizontales et relativement plus longues. Le mâle porte une écaille osseuse à la face interne. La tête est petite, étroite, pincée en avant. Ses yeux sont petits et hauts placés, sa bouche infère est charnue. Il y a six barbillons à la lèvre supérieure seulement et 3 de chaque côté. Il faut noter également, la présence d’un aiguillon sous orbitaire bifide mobile sortant par une fente de la peau. La vessie natatoire est double et engagée dans une capsule osseuse. Sa coloration de fond est sable ou brun clair, le dos et les flancs sont pointillés de brun foncé en séries longitudinales. Le ventre est blanc jaunâtre. Sa taille normale est comprise entre 6 et 12 cm, les mâles restant les plus petits.
Comportement : Espèce calme, solitaire, qui aime s'enfouir dans le substrat avec juste la tête et la queue visible, cachée sous les pierres ou dans la végétation. Elle devient active au crépuscule et pendant toute la nuit.
Milieu : De préférence un bac long, avec un sol sablonneux et quelques pierres plates. Des  racines, noix de coco, sont  disposées pour former des cachettes. La plantation ne doit pas être compacte mais allégée, elle est constituée de plantes d'eau froide comme  (Ceratophyllum, Egeria densa, Fontinalis, Ludwigia palustris, Lysimachia nummularia, Cardamine lyrata, Acurus gramineus, Vallisneria spiralis). Une eau de qualité,  oxygénée, claire, et surtout propre, il faut créer un courant à la surface de l'eau avec le rejet de la pompe.
Reproduction : Dans la nature la reproduction est d'avril à juillet, dans les zones courantes et peu profondes. Les loches atteignent la maturité sexuelle dans la première année pour les mâles et la deuxième année pour les femelles. Le deuxième rayon des pectorales est épaissi chez les mâles qui portent des boutons de noce sur la surface interne des ventrales. En  aquarium il est important que les poissons est une période de refroidissement durant l'hiver au environ de 10°C. Quand la température du bac remonte à  partir de 15°C et jusqu'à 18,5°C, avec un de pH 7 à 7,7, une Dureté de 10 à 15°dGH, et qu'une femelle est gravide le mâle alors la suit avec insistance dans la végétation, et forme un anneau complet autour de la femelle. Lorsque l'anneau est achevé, le corps du mâle est situé en arrière de la nageoire dorsale de femelle, et  la tête du mâle est sur l'un des côtés de la femelle.  Dans cette position, les ovules et les spermatozoïdes sont libérés. Celle-ci dépose dans un endroit sombre de l'aquarium  un millier d’œufs, d'un millimètre de diamètre parmi les végétaux et les pierres (eau peu profonde et bien oxygénée), la ponte dure environ 6 heures. Les parents ne portent aucune attention à leurs progénitures. L'éclosion commence huit jours après, dans une eau à 15°C. Puis les alevins fouilles le sol à la recherche de leurs premières nourritures (microfaune benthique).
Nourriture : La nuit, la Loche de rivière recherche les Vers, Mollusques, larves d'insectes et toute la microfaune benthique dont elle se nourrit. Occasionnellement mange des œufs de Poissons.
Particularités : Son intestin, fortement irrigué de capillaires sanguins est spécialement capable de jouer un rôle respiratoire. Aussi les Loches peuvent-elles monter en surface pour « avaler » de l'air lorsque l'oxygène dissous fait défaut. Cet air chargé d'oxyde de carbone est ensuite restitué par l'orifice anal. Ce poisson  supporte mal  les températures supérieures à 20°C.
Taille : Mâle, femelle 12 cm.
Eau : pH: 7 à 7,8. Dureté : 10 à 15°dGH.
Température : 10 à 18°C. Maximum 20°C.
Références : Natura 2000


Dernière édition par URNAC le Sam 21 Déc - 1:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
anomalie



Messages : 1
Points : 1
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Cobitis taenia taenia ( Loche de rivière )   Lun 25 Mar - 0:28

bonjour
j'ai un cobitis de 4 ans dans mon aquarium et j'en cherche en ce moment savez-vous ou je pourrais en trouver? car les animaleries de ma ville n'en vendent plus. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cobitis taenia taenia ( Loche de rivière )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vermifuge!!!!!
» soucis de Taenia ?
» Nannacara aureocephalus
» URGENT HELP AXOLOTL EN PERIL
» Sable de rivière Exo-Terra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: cyprinoidés-
Sauter vers: