Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

 Cichlasoma synspilum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Cichlasoma synspilum    Mer 4 Mai - 1:50




Synonymes : Cichlasoma hicklingi, Cichlasoma hicklingi.
Habitat : Vie dans des grands lacs, retenue d'eau, canaux. Tapissé de Vallisneria, potamogeton, Cabomba.....
Originaire : Amérique centrale, côte atlantique du Guatemala, du bassin de l'Usumacinta, du Rio Candelaria et de la côte du Belize, le Yucatan.
Description : Le corps très élevé et latéralement comprimé. La tête est généralement rouge et la partie postérieure du corps est vert métallique. Sa robe est grandiose un vrai arc-en-ciel à lui tout seul. Le rose, le rouge, le noir, le bleu, le vert et l'orange, s'harmonise, un véritable tableau de maître. Les sud-adultes possèdent une bande longitudinale noire sur le pédoncule caudal. Les sud-adultes possèdent une bande longitudinale noire sur le pédoncule caudal.
Dimorphisme sexuel : Les mâles âgés développent une excroissance frontale (protubérance), leurs iris est toujours bleu alors qu'il reste jaune chez la femelle, en général, elles sont nettement plus petites que les mâles.
Comportement : L'espèce est territoriale. Cichlidé très timide malgré sa corpulence, a un bon comportement  extra spécifique, mais très mauvais en intra- spécifique, il devient alors très agressif et des combats à morts ont été quelques fois observés. Véritable laboureur en période de frai aucune plante ne lui résiste, il transforme à lui tout seul le paysage aquatique.
Milieu : Il faut voir très grand dès le départ et un 800 litres pour un couple est tout juste. Comme il est herbivore et un très bon terrassier, la présence de plantes est plutôt aléatoire. L’aménagement  ne sera basé que sur un décor constitué de roches plates posées à plat (risque d’éboulement) sur le sol et des racines, placées de manière à former des cachettes et ainsi protéger la femelle en cas d'assaut par le mâle. Le substrat devra être d'une bonne épaisseur, au moins 10 cm et d'une granulométrie fine à moyenne. Comme c'est un gros mangeur la filtration est bien sur puissante pour maintenir une eau limpide trois à quatre fois le volume par heure. L'intensité lumineuse du bac peut être de modéré à forte. Des renouvellements d'eaux seront réguliers et importants, l'idéal serait de faire un changement journalier. Néanmoins cette manipulation si elle se fait  une fois par semaine, sera sur une base d'un apport d'eau neuve de 25 % du volume. Ne demande pas une eau aux qualités physico-chimiques strictes, la Dureté,  mi-dure de 8 à 12°dGH,  peut  s'adapter à des eaux plus dures maximum 15°dGH. Le pH peut varier dans une fourchette de valeur entre 7 et 7,5. La température doit être comprise entre 24 et 28°C.
Reproduction : Assez complexe. Pondeur sur substrat découvert. Deux couples peuvent prendre place dans un bac de 1000 litres, en sachant que le territoire de chacun sera délimité avec l'aide  de repères comme des pierres, racines. Mais cette situation deviendra très dure à gérer après les naissances. Quelques fois il faut attendre plusieurs années avant qu'un couple ne se décide, chez d'autres des jeunes tout justes matures (Taille 10 cm) passent à l'acte. Quand plusieurs juvéniles sont achetés et qu'il est impossible, à ce stade de déterminer le sexe avec certitude, il arrive très souvent à la maturité sexuelle un passage critique. Les plus forts attaquent les plus faibles, jusqu'à une mort certaine. Il ne reste que deux solutions transférer les plus faibles dans un autre bac ou les voire mourir. Enfin quand le couple est formé, cela mène  très rapidement au frai, avec une température de l'eau à 26 – 28°C. Commence alors une parade nuptiale agitée même brutale parfois. La femelle est prête à pondre, lorsque les deux partenaires nettoient assidûment le lieu de ponte choisi, en règle générale une pierre ou une souche. Celle- ci va déposer plus de 1000 œufs qui sera féconder par le mâle les œufs sont peu adhésifs pour cette espèce. Pour aider les parents à surveiller leurs progénitures on place un faible éclairage la nuit (bac d'ensemble uniquement). Les premières éclosions commencent au bout de trois jours et se terminent vers le cinquième jour. L'éclosion ne pose aucun problème, les parents creusent des petites cavités dans le sol et déplacent leurs alevins régulièrement. Ils atteignent la nage libre 4 jours plus tard. Abondamment nourris, ils grandissent rapidement, des nauplies d'artémias, flocons micronisés puis très vite de la chair de poissons sont distribués plusieurs fois par jour (attention à la pollution du milieu il faut rester vigilant). Certains éleveurs pratiques le siphonage pour soustraire les jeunes aux parents et assurer une meilleur alimentation dans des bassins plus restreint.
Nourriture : Vorace, principalement herbivore ; petits pois à volonté, spiruline. Mais aussi un complément de chair de poissons, crevettes. Les aliments lyophilisés en flocons et granulés  sont toutefois acceptés.
Remarques : En nourriture, la viande rouge est très mal digérée ainsi que les vers de terre et de vase. Dans un volume restreint en dessous de 500 litres, le mâle peut devenir violent envers  la femelle.
Particularité : Ne supporte pas un taux de nitrate élevé. Sensible aux parasites intestinaux ou épidermiques.
Taille : Mâle 40 cm maximum, femelle (20 à 35) cm.
Eau : pH: 7 à 7,5.Dureté : de 8 à 12°dGH.
Température : 24 à 28°C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
 
Cichlasoma synspilum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cichlidés amerique central
» "Cichlasoma" istlanum
» cichlasoma salvini
» "cichlasoma" tuyrense
» Mes poissons du 3500L

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: cichlidés ( Américains, Africains, Asiatiques ) :: Américains-
Sauter vers: