Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

 Betta edithae ( Combattant de Edith )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Betta edithae ( Combattant de Edith )   Sam 5 Mai - 5:48



Synonymes : Betta anabantoides, Betta taeniata.
Historique : La première description de l'espèce date de 1984, par Vierke. La première importation est réalisée par Madame Edith Kothaus avec la participation, du Docteur W. Foersch ainsi que A. Hanrieder au mois de mars 1978.
Habitat :Dans son milieu naturel, l'eau brunâtre y est particulièrement douce et acide. L'espèce est réputée pour affectionner les petits ruisseaux au courant léger. De nombreux rapports signalent par ailleurs que l'edithae serait souvent collecté dans des milieux aux valeurs extrêmes, avec une dureté de l'eau quasi nulle et un pH particulièrement bas. Il montre une très grande capacité d'adaptation.  La température dans son environnement, se situant aux alentours de 24°C.
Originaire : Asie du Sud-Est; Présent en Malaisie ainsi qu'à Sumatra et dans le sud de Bornéo (Indonésie).
Description : D'une longueur de 8 cm, « Betta edithae » présente un aspect trapu, le corps étant assez haut et la tête massive. La couleur de fond oscille entre beige et crème allant jusqu'à marron foncé suivant l'humeur du poisson ( intimidation, parade de frai ...) . Trois bandes horizontales brunes à noirâtres sont quelquefois visibles chez le poisson adulte, partant de la tête pour se terminer à l'extrémité du pédoncule caudal. Elles apparaissent notamment en période de stress, mais chez les jeunes individus, cette robe est à « temps plein ». Le corps est orné de huit séries de petits points bleu lumineux formant de fines lignes horizontales. Celles-ci démarrent juste après l'opercule, allant jusqu'à la caudale pour rejoindre d'autres séries de points ornant les rayons de cette nageoire.  Les nageoires pectorales sont translucides et les pelviennes sont blanches. Ces dernières sont plutôt petites, donnant l'impression qu'elles ne se sont pas développées normalement  L'anale et la caudale sont bordées d'un fin liseré blanc sur lequel vient se juxtaposer une bande bleu marine à laquelle se rajoute une touche d'un bleu électrique. La dorsale est brune, aussi constellée de petits points bleu lumineux. Suivant l'éclairage, et notamment lorsque le poisson est parmi les plantes, ces petits points apparaissent alors verdâtres. De petites taches de la même couleur sont aussi présentes sur le dos de manière irrégulière, et ce, principalement chez le mâle.
Dimorphisme sexuel : Chez le mâle, les couleurs au niveau des nageoires dorsale et anale sont plus vives. De plus, lors de l'incubation, sa gorge prend une teinte bleu foncé assez discrète tandis que celle de la femelle reste blanche. La femelle est beaucoup moins colorée que le mâle. Les petits points lumineux présents sur le corps sont quasiment absents tandis que la région ventrale est beaucoup plus blanche.
Comportement : Chez cette espèce robuste, facile à élever, très discret, l'agressivité est nulle, tant envers ses congénères que d'autres hôtes. Monopolisant la plupart du temps la partie inférieure du bac, il est possible de faire cohabiter des animaux de même origine, que ce soit d'autres Anabantoïdes ou quelques espèces aux comportements analogues. Il suffit de respecter des paramètres identiques pour l'eau et la température.
Milieu : Un volume de 30 à 40 litres est nécessaire pour un couple de « Betta edithae », puis 30 litres supplémentaires par couple rajouté. Une plantation très abondante, avec un sol sombre, laissant une zone libre et quelques abris, comme des racines ou demie noix de coco, rassurent les poissons. Leur comportement est ainsi plus naturel. Une eau légèrement douce, pH entre 6,5 et 7,5, une dureté inférieure à 10° dGH conviennent, il peut supporter une eau plus Dure jusqu'à  20°dGH. Il peut supporter occasionnellement des valeurs supérieures, mais cela le rend plus sensible aux maladies qu'il contracte rarement ( les extrêmes ne sont pas faits pour lui assurer une longue vie ). Ce poisson préfère une eau dont la température est comprise entre 23 et 25°C. Un léger courant d'eau produit par le filtre assure un brassage suffisant du milieu aquatique. L'éclairage ne doit pas être violent.
Reproduction :  Très facile en respectant quelques paramètres une Dureté ne dépassant pas les 10°dGH, un pH inférieur à 7 et une température de 26°C. Si la plupart des Betta incubateurs buccaux préfèrent pondre sur le fond de l'aquarium « Betta edithae », s'accouple aussi bien à seulement deux centimètres de la surface que sur le sol, généralement l'après-midi. Il n'est pas nécessaire d'isoler les poissons qui pondent souvent en bac communautaire. Après plusieurs tentatives. La femelle prend l'initiative en touchant les flancs du mâle. Puis celui-ci enlace le corps de la femelle en incurvant le sien en U, et la retourne à la manière typique des Anabantoïdes. Les œufs tombent sur la nageoire anale du mâle qui se dégage ensuite. La femelle prend un à un les œufs en bouche et les recrache devant le mâle qui les récupère et les stocke dans sa poche incubatrice située au niveau de la gorge. Plusieurs heures sont nécessaires au déroulement du frai. Il n'est pas rare que lorsqu'ils sont dérangés, ces poissons s'arrêtent complètement de frayer, reprenant parfois seulement le lendemain. Sitôt le dernier œuf ramassé, la gorge dilatée par le nombre d’œufs qui varie d'une dizaine à une soixantaine. La femelle reste auprès du mâle pendant environ trois jours, le défendant contre d'éventuels importuns. Sa présence n'est ensuite plus nécessaire. L'incubation dure douze jours au bout desquels le mâle crache des alevins d'une tailles d'environ 7 mm. La séparation des géniteurs et des alevins est préférable. Les petits mangent dès la naissance des proies fines, comme des nauplies d'artémias ou du plancton de mare. Très vite, il faut passer aux vers Grindal et larves de moustiques hachées. La période critique de formation du labyrinthe se passe sans encombres. A trois mois, ils atteignent la taille adulte. Avec de fréquents changements d'eau, et une bonne alimentation, les jeunes sont matures vers 4 à 5 mois.
Nourriture : Vivantes telles que daphnies ou larves de moustiques, des petits lombrics. Les drosophiles sont englouties avec délectation. Dans la Nature, ces poissons mangent surtout des insectes tombés à l'eau. La nourriture congelée est bien acceptée.
Remarques : Les mâles étant relativement paisibles, on peut héberger plusieurs couples dans le même aquarium. Bien sûr, il y aura quelques joutes entre rivaux, mais sans conséquence.  Pendant l'été ils peuvent supporter jusqu'à 30°C, à condition que cette période de forte chaleur ne soit pas trop longue.
Particularités :Comme tous les membres de la famille des Bélontidés « Betta  edithae » possède un « labyrinthe », organe qui permet au poisson de respirer l'air atmosphérique. il faut donc prévoir une mince couche d'air entre la surface et le couvercle de l'aquarium, sous peines de noyades. Le bac doit être recouvert car c'est un excellent sauteur.
Taille : Mâle, femelle de 7,5 à  8 cm
Eau : pH: 6,5 à 7,5 conseillé : 6,5-7. Dureté : 5 à 10°dGH.
Température : 23 à 25°C, mais supporte des températures inférieures 21°C, comme supérieures 30°C, pendant une courte période .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
 
Betta edithae ( Combattant de Edith )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [vend] Mâles betta splendens (combattant)
» Betta splendens/Combattant
» Fiche d elevage du betta splendens(combattant)
» Comportement suspect sur Betta splendens (combattant)
» betta aquabid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: labyrinthidés-
Sauter vers: