Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

 Hemieleotris latifasciata ( Dormeur à larges bandes )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Hemieleotris latifasciata ( Dormeur à larges bandes )   Mer 11 Juil - 3:52



Synonymes : Eleotris latifasciatus.
Historique : L'espèce à été décrite en 1912, par Hildebrand et Meek. En 1977  la première importation commence vers 1977.
Habitat : Il fréquente les rivières, ruisseaux et les canaux entre 5 et 100 m d'altitude dans les eaux stagnantes ou les eaux aux débits lents; à des températures de 25-30° C. Abondant parmi les sous-bois ou de la végétation où il se nourrit d'insectes aquatiques.
Originaire : L'aire de distribution de ce Dormeur s'étend le long de la côte pacifique de l’Équateur jusqu'au Costa Rica.
Description : Poisson dont le corps est de forme fusoïdale, dans la nature il peut atteindre les 16 cm, mais en aquarium il ne dépasse guère les 12 cm. Sous un éclairage adapté on remarque sur chaque flanc, une large bande noire cernée par les lignes pointillées d'un vert dorée. La partie abdominal est plus claire. Les nageoires sont transparentes.
Dimorphisme sexuel : La femelle présente un abdomen plus développé que chez le mâle. De plus,  la bande sombre chez la femelle, est plus large, souvent plus foncée que celle du mâle. La zone verte qui borde cette bande en haut et en bas est plus large et plus prononcée chez le mâle et forme, surtout en haut, une ligne en zigzag. Pendant la parade nuptiale, les opercules prennent parfois une très belle teinte vert doré. Le mâle présentent une tache brillante et clair au niveau de la nageoire dorsale antérieure.
Comportement : Poisson très calme aux déplacements lents. Farouche dans un nouvel environnement, il lui faut un temps d'adaptation. Souvent il se cache ou se repose, parmi les plantes posé sur une feuille, une racine ou dans des in-fructuosités du décors. Surprenant aussi de le voir se tenir au milieu, dans l'eau libre presque immobile parmi le courant. Il est préférable, pour qu'il se sente à l'aise de le maintenir avec des espèces qui ne sont pas trop vigoureuses. Au crépuscule il devient légèrement plus actif, on peut alors l'apercevoir à n'importe quel endroit de l'aquarium où il peut occuper aussi bien la zone du fond que celle du milieu du bac.
Milieu : La maintenance pour cette espèce n'est vraiment pas compliquée. Un volume de 100 litres permet d'accueillir deux à trois couples. L'agencement du volume restituera si possible le biotope naturel. Constituée de racines de tourbière entremêlées, laissant une zone dégagée au centre du bac. Des noix de coco, des tiges de bambou coupés en deux et retournés, servent de site de ponte. Des pierres comme des ardoises judicieusement posées forment des cachettes et des cavités pour la ponte. La végétation luxuriante plantée sur les bords et en arrière-plan ( Neutraliste stellage, Limnologie indiqua, Crassulacée helminthe, Sagittaire gaminera, Sagittaire subulée, riccia fluitans, Aponogeton loriae, Anubias barteri, etc...). Les paramètres de l'eau ; Le pH doit être neutre 7.0  et la dureté dans une fourchette de 6 à 20°dGH, idéal 9 à 20°dGH. La température idéale est de 24°C, mais peut être comprise entre 22 et 27 °C, à condition qu'elle soit constante. Le sol est composé d'un substrat sablonneux de couleur sombre et de moyenne granulométrie. Une filtration avec un débit de 1½ à 2 fois maximum en une heure suffit, pour avoir une eau suffisamment brassée et limpide. Le renouvellement d'une partie de l'eau une fois par semaine d'une valeur de 15 à 20 % est suffisant. Un éclairage modéré à fort, qui peut être atténué par des plantes flottantes.
Reproduction : Pas facile, mature sexuellement à partir d'une longueur de 6-7 cm. Pour inciter le couple à frayer une nourriture riches en protéines est préconisée ( vers de vase , crevettes, etc..). Pondeur sur substrat caché, il est important qu'il dispose de caverne tube PVC,d'un diamètre suffisant pour que le couple puisse y loger. Cette espèce pond uniquement dans la partie inférieure du bac à quelques centimètres du sol. Dans la nature, il se reproduit au cours de la saison des pluies, qui se situe entre la fin Novembre et début Mai et plus particulièrement au moment de la pleine lune. Mais ils peuvent se reproduire dans un aquarium. Deux conditions, que la qualité d'eau soit parfaite et que les couples soient au calme. Le bac spécifique de 80 litres est idéal pour obtenir la ponte, avec un éclairage nocturne pour imiter la pleine lune. Une abondante végétation, ainsi que de la riccia fluitans ou autres plantes flottantes pour les premiers infusoires. Il faut compter environ 2 mois après leurs introductions, pour que le mâle commence à changer de comportement. C'est le mâle,  qui choisi le site de la ponte, une in-fructuosité étroite et relativement près du sol, il nettoie le nid et incite la femelle à venir en la poussant avec son museau. Lorsque la femelle est prête, elle accepte les avances. Celle-ci alors pond une grande partie de la nuit jusqu'au petit matin, elle dépose les œufs d'un diamètre inférieur à 1 mm contre la cavité, d'une forme ovaloïde et translucides, qui sont fécondés par le mâle. Puis la ponte terminée, le géniteur sans ménagement chasse la femelle, s'occupant seul de la progéniture. Les ventilant et débarrassant la ponte des œufs non fécondés et attaqués par des mycoses. Pendant cette période il ne s'alimente presque plus tellement que la tache lui est importante. Les naissances (  ils passent par un stade larvaire planctonique ) commencent au bout de 2-3 jours pour une eau à 25°C, avec une Dureté de 15°dGH et pH 7. La nage libre intervient 5 à 6 jours après l'éclosion, ils se nourrissent des infusoires grâce aux plantes flottantes comme la Riccia ( très important pour un bon développement ) et grâce aux infusoires maison. Pendant la première semaine ils ne sont pas capables de se nourrir de nauplies d'artémias. Il faut attendre la deuxième semaine pour commencer puis passer aux  daphnies. Une fois que les œufs éclosent le père cesse les soins, il est préférable d'enlever les parents. Pendant cette période il faut toujours porter une grande attention aux paramètres physico-chimiques, sans oublier les éternels changements d'eau en petite quantité et régulièrement, ainsi que l'hygiène du bac.
Nourriture : La nourriture vivante est appréciée ; Artémias, vers de vase, crevettes, daphnies.Mais des comprimés lyophilisés,flocons .
Taille : Mâle, femelle 12 cm.
Eau :  pH: 6,8 à 7,5. Dureté : de 9 à 20°dGH.
Température : 22 à 27°C,  optimal 24°C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
 
Hemieleotris latifasciata ( Dormeur à larges bandes )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stores à bandes verticales
» Tunnels dans la terre des plate-bandes
» Chenille "zébrée et à bandes jaunes"
» Dans vos plates bandes
» Oeufs de Minime à bandes jaunes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: poissons osseux-
Sauter vers: