Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

 Corydoras sp, green laser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Corydoras sp, green laser   Dim 26 Aoû - 2:58



Synonyme : Inconnu.
Historique : Le descripteur de l'espèce souche est le docteur Gill, en 1858. Il est considéré encore aujourd'hui comme une variété très proche de Corydoras aeneus, et surtout du Corydoras melanotaenia.
Habitat : Il séjourne dans des zones très délimitées ( donc rare ), dans les rivières et aux abords des fleuves. Dans des eaux troubles ( jaune-orangé ) pratiquement dans des zones hors courant, moins de 1 m de profondeur, au sol argilo-sableux, riches en alluvions et à végétation abondante. Le sol, contient des pierres, des résidus de bois ( racines ), des feuilles. Dans le sable mou il peut facilement creuser pour dénicher la nourriture composée de vers, de crustacés et de larves d'insectes, sans pour autant blesser ses délicats barbillons. La température moyenne de l'air est de 26°C, avec des pics pouvant atteindre 34°C aux jours les plus chauds. Pendant les mois d'octobre à décembre s'abattent d'importantes précipitations. La température moyenne peut descendre alors jusqu'à 21,5°C. Le niveau des précipitations en une année peut atteindre 1 570 mm.
Originaire : Amérique du Sud ; Pérou, le Rio Aguaitia avec tout le système de drainage du secteur de Pucallpa.
Description : L'espèce ressemble, à quelques divergences morphométriques prêt à Corydoras aeneus. Il se caractérise donc par une ligne arrondie de son dos et un ventre plat qui lui donne un aspect trapu. D'une longueur de 5,5 cm pour le mâle et de 6 cm pour la femelle. La tête est relativement courte et massif, munie d'une petite bouche, avec 6 barbillons qui ont un triple rôle ; Ils se reconnaissent lors d'un attouchement d'une fraction de seconde, pour les préliminaires amoureux, et la recherche de nourriture. Les nageoires sont transparentes, mais elles arbores une coloration orangée. L'espèce possède un chromatisme différent suivant les secteurs de captures ; la coloration essentielle du corps peut être orange, vert, cuivré,...etc... , suivant le nom de l'espèce. Mais tous ont la même signature, une bande horizontale sur la parti haute du dos, une coloration métallique lumineuse d'où le nom de '' laser ''. comme son cousin Corydoras aeneus, ses flancs sont recouverts de deux rangées de plaques osseuses rectangulaires, dont la disposition rappelle une armure médiévale. Ses plaques dermales lui assurent une protection efficace contre tout prédateur. Les premier rayons des pectorales, de même que celui de la dorsale, se transforment en piquants redoutables, l'épine dorsale est érectile et peut se verrouiller par une articulation.
Dimorphisme sexuel : Au stade juvénile il est difficile de faire la différence entre les mâles et femelles. Quand la maturité sexuelle est atteinte le mâle est plus petit que la femelle avec un corps plus svelte. Les ventrales sont plus pointues et les pectorales sont plus développées. Pour la femelle, la dorsale est arrondie et le corps est plus large au niveau des nageoires pectorales.
Comportement : Cette espèce ne pose aucun problème, il ne se préoccupe absolument pas des autres occupants du bac, en partie nocturne ce poisson est grégaire et pacifique. Il occupe l'étage inférieur de l'aquarium passant une grande partie de son temps à fouiller le substrat à la recherche de particules assimilables.
Milieu : Volume conseillé à partir de 150 litres. Il apprécie une végétation dense (avec feuille large, de la mousse de Java, fougère, anubias, cryptocoryne, échinodorus parviflorus ), entrecoupée de quelques plages libres de sable fin. Pour lui et comme les autres Corydoras, pas de sédiments à arrêtes vives, risque de blessures, et des infections par les bactéries accumulées dans le substrat est toujours à craindre. L'intensité lumineuse du bac ne doit pas être trop puissante. Des plantes flottantes peuvent contribuer à créer des zones abritées ( Riccia fluitans, Salvinia auriculata, Limnobium laevigatum....). , sans l'empêcher d'accéder à la surface pour happer de l'air. Il ne faut pas oublier de rajouter quelques racines de tourbière, de demi-noix de coco et des galets plats. Il est préférable de le maintenir dans une eau, qui correspond à son biotope. Une eau, douce de 4 à 8°dGH, et légèrement acide à neutre pH 6,5 à 7. Pour la température de l'eau entre 20 et 24°C. Comme il est toujours à la recherche de nourriture et qu'il fouille en permanence le sol, il lui faut une bonne filtration. prévoir deux à trois fois le volume d'eau en 1 heure et cela pour avoir une eau limpide et propre. L'entretien régulier des masses filtrantes est assuré toutes les 4 semaines.
Reproduction : Relativement facile. Pour favoriser la ponte il faut lui donner une nourriture abondante et variée, il adore la nourriture vivante, les vers de vase. Puis l'aquarium doit être rempli d'eau à 23-25°C sur une hauteur de 15 à 20 cm ( souhaitable mais pas nécessaire ) dureté de 5 à 8°dGH, même un peut plus haut, pH 6,5-7, avec des plantes à feuilles larges ( Echinodorus ). puis on place dans l'aquarium de reproduction 1mâle pour 3 femelles (pour favoriser un maximum la fécondation des œufs ). Puis il faut effectuer un brusque changement d'eau d'environ de 40 à 50 % avec une eau beaucoup plus fraiche pour descendre provisoirement la température de l'eau de 4 à 5°C, cette méthode favorise souvent le déclenchement de la ponte. A un moment et très souvent au petit matin, les poissons commencent à se poursuivre les mâles sur-excités ne cesse de présenter leur ventre devant le museau de la femelle ces une véritable course poursuite, une frénésie tout simplement. Puis un des mâles s'immobilise devant la femelle et lui présente son abdomen. La femelle finit par le saisir à l'aide de sa bouche au niveau de la région anale. Le couple se fige alors un moment, le mâle alors va émettre sa semence pendant que la femelle pond ses œufs ( 2 à 3 ), et les places aussitôt entre les nageoires pelviennes. Elles repoussera toutes les avances des mâles tant qu'elle n'aura pas réussi à déposé ses œufs en les collants sur une feuille ou sur la glace de l'aquarium. Les œufs déposés la femelle alors acceptera de nouveau un accouplement, la cérémonie se répétera ainsi jusqu'à ce que la femelle ait pondu tout ses œufs, environ 160 œufs. Une ponte dure plusieurs heures 3 à 4 heures. Quand la ponte est terminée il faut soit retirer les adultes, soit récupérer les œufs, et les placer dans un tout petit aquarium avec l'eau du bac de ponte. Une hauteur d'eau de 5 à 6 cm, puis augmenter d'1cm tous les jours, 3 jours après les naissances. Température 25°C, avec un diffuseur pour créer un courant, et quelques gouttes de bleu de méthylène ( solution à 5 % 2 à 3 gouttes pour 10 litres d'eau ), pour retarder un maximum le développement des moisissures sur les œufs. À 24°C, les jeunes naissent dans les 4 à 5 jours. Il faut attendre que le sac vitellin soit résorbé ( 2-3 jours ) pour pouvoir commencer à nourrir. Leur croissance est rapide, comme première nourriture des infusoires 3 à 4 fois par jour pendant une petite quinzaine de jours, puis des micro-vers et des nauplies artémia. Attention à la pollution de l'eau, des changements d'eau tous les jours.
Nourriture : Nourritures vivantes, larves de moustiques, tubifex, comprimés lyophilisés, flocons.
Remarque : Comme l'espèce est très rarement en vente, il est préférable de le maintenir en bac spécifique.
Particularité : Il remonte, de temps à autre, à la surface pour respirer en lâchant une bulle d'air.( système complémentaire de respiration intestinale )
Taille : Mâle 5,5, femelle 6 cm.
Eau : pH: 6,5 à 7, Dureté : 4 à 8°dGH
Température : 20 à 24°C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
 
Corydoras sp, green laser
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes corydoras...
» SP Green
» Corydoras
» Reproduction de Corydoras aeneus
» Corydoras habrosus...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: silures-
Sauter vers: