Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

 Hemicromis lifalli Brick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Hemicromis lifalli Brick   Mar 16 Juil - 1:23


Photo /http://estalens.fr

Synonyme : Inconnu.
Historique : L'espèce a été décrite en 1979 par Loiselle.
Habitat : Les affluents, lacs, rivières forestières, là où le courant est modéré  ou très faible mais toujours parfaitement oxygénée. Il est absent des rapides et des habitats marécageux (Daget et Teugels 1991). Le sol est jonché  de pierres plates, de sable,  de racines. La végétation aquatique dans ces zones n’est pas importante, elle est principalement composée de plantes à feuillages robustes et parfaitement enracinées.
Originaire : République démocratique du Congo (localité type. Le lac Tumba traversé par de nombreux affluents qui est continuellement brassée, sont eau est noire et acide), lac Yandja,  fleuve Congo, rivière Ruki. Ainsi que la République Centrafricaine ; seulement sur le cours supérieur de la rivière Ubangi qui est un affluent majeur du fleuve Congo.
Description : Les adultes arborent une coloration d’un rouge brique, constellée d’une pluie de vermiculures d’un bleu lumineux  sur toute la longueur du corps. Les nageoires portes les mêmes colorations. Une tache sombre très marquée est présente sur les opercules. Sur les flancs une tache noire est aussi présente elle est entourée d’un fin liseré clair. La couleur de leurs robes peut varier  rapidement entre une coloration rouge sombre ou éclatante  lorsqu’ils sont stressés. En période de reproduction  la femelle arbore une coloration qui est beaucoup plus intense que le mâle.
Dimorphisme sexuel : Il est très difficile de faire une différence entre les sexes en dehors d’une période de reproduction. Mâle et femelle avoisine les 8-10 cm. La seule chose qui permet de faire une différence, est l’observation du changement dans la coloration de la femelle qui devient beaucoup plus soutenue.
Comportement : L'espèce est territorial, robuste, peu agressif en dehors de la période de frai, mais il doit être maintenu uniquement qu'avec d'autres Cichlidés Africain. Certains mâles essayent de dominer un plus faible, par un combat qui se termine sans grande gravité.
Milieu : pour un couple déjà formé un bac de 120 litres est suffisant, mais comme ils aiment vivres à plusieurs il est donc préférable de prendre des juvéniles 6-8 et de les installer dans un aquarium de plus de 300 litres. Le décor du bac doit se rapprocher le plus possible du biotope naturel, des pierres en schistes sont déposer sur un sable d'une granulométrie moyenne et foncé. Un éventuel décor de pierres peut représenter un effet d'éboulis et par la même occasion, créer des cachettes en forme de cavernes. Comme ils respectent relativement bien les plantations, malgré une forte tendance à creuser des trous dans le substrat en période de reproduction, il est judicieux d'isolé la couche de sable du substrat avec un grillage à maille fine cela évite d'avoir une eau troublée par des particules en suspensions. Une deuxième précaution, mieux vaut maintenir que des plantes dites robustes comme; Vallisneria, Cryptocoryne, Echinodorus, Sagittaires et les Anubias. Les qualités physico-chimiques de l'eau ne sont pas trop importante à partir que l'on ne dépasse pas les extrêmes à savoir un pH entre 6,5 et 7. La Dureté 3 à 12°dGH, conseillé inférieure à 10°dGH, et une température de 22 à 25°C. Le renouvellement d'une partie de l'eau une fois par semaine d'une valeur de 20% est suffisant mais néanmoins nécessaire. La filtration est assurée par une pompe avec un débit d'environ 3 à 4 fois le volume de l'aquarium par heure avec rejet une surface. Cette méthode permet de maintenir une eau limpide, claire et très bien oxygénée, sans provoquer un courant trop violent. Prévoir un éclairage suffisant pour la pousse de la plantation.
Reproduction : Un point qu'il ne faut pas négliger pour avoir des beaux sujets,  c'est comme toujours les nourritures congelées ou vivantes; elles incitent les poissons à l'envie de frayer. L’espèce est très prolifique, l’instinct parental y est très développé. Mature sexuellement 18 semaines après leurs naissances, il faut donc  faire attention avant d’être envahi. Il faut savoir que dans le bac d'ensemble parmi les juvéniles un couple va se former. En observant le couple, on s’aperçoit facilement de l'embonpoint de la femelle et une chose relativement rare chez les poissons se produit, celle-ci devient plus colorée que son compagnon. Le mâle parade en déployant ses nageoires et pourchasse la femelle avec avidité, et avec un comportement il faut le dire brutal. Pondeur sur substrat découvert le couple se met à la recherche d'un endroit pour déposer les œufs, soit une pierre plate ou un trou creusé directement dans le sable. Après avoir nettoyé le lieu choisi, la femelle pendant plusieurs heures dépose des séries d’œufs, une vingtaine en chapelets immédiatement fécondés par le mâle. La totalité des œufs peut atteindre un nombre variant de 200 à 1 000 tout cela dépend de la taille et de l'âge de la femelle. La ponte terminée le couple transforme le lieu en base protégé, la femelle en repli et le mâle en avant garde, s'occupant des soins de leurs progénitures, ils font fuir les éventuels agresseurs. Pour impressionner, ils prennent une position d'intimidation, opercules déployées, et ils se lancent à la poursuite du poisson suspect. Les parents n'hésitent pas à déplacer leurs progénitures dans d’autres nids creusés en cas de danger. Les œufs au bout de deux jours d'incubation pour les premiers (suivant la température), commencent à éclore. Libérées, les larves résorbent leur vésicule vitelline en une petite semaine, durant ce stade les jeunes restent groupés au ras du sol. Sitôt la nage libre, il faut leurs donner à manger de bonnes quantités de nauplies d'artémia avec un complément de comprimés pour poissons de fond. Les jeunes sont déplacés par les parents dans l'aquarium à la recherche de nourriture. À une taille proche de 2 cm les alevins prennent leurs indépendances.
Nourriture : congelées ou vivantes; insectes, gammares, vers, artémia. Aliments en flocons, granulés, nourriture végétale.
Remarques : Très résistant aux maladies à partir du moment que tous les paramètres sont respectés.
Taille : Mâle, femelle 8-10 cm.
Eau : pH: 6,5 à 7.Dureté : de 3 à 12°dGH, conseillé; inférieure 10°dGH.
Température : 22 à 25°C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
 
Hemicromis lifalli Brick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brick au chèvre et à la tomate
» L'Anse du Brick - Presqu'île du Cotentin
» MAGIC JESSIE BRICK, jument baie overo
» Vos recettes avec les feuilles de brick
» Filet à foin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: cichlidés ( Américains, Africains, Asiatiques ) :: Africains-
Sauter vers: