Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

 Epiplatys dageti ( Epiplatys rayé )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Epiplatys dageti ( Epiplatys rayé )   Mar 12 Mar - 23:41


Photo/ R. Zukal.

Synonymes : Inexistant.
Historique : Le descripteur de l'espèce est '' Poll '', en 1953. Il a été introduit pour la première fois en Europe en 1908, par C. Siggelkow et à destination de  l'aquarium de Hambourg.
Habitat : les zones marécageuses le long de la côte, les pièces calmes des ruisseaux et des rivières. Les eaux des basses terres côtières.
Originaire : Il est localisé en Afrique occidentale, le Sierra Leone, Liberia, la partie sud-est de la Côte d'Ivoire ainsi que le sud-ouest du Ghana, dans les forêts pluviales
Description : Piplatys signifie « dessus aplati ». Toutes les espèces ont un point commun un corps de forme cylindrique allongée avec la tête et la partie antérieure du dos comprimées. Le poisson, peut atteindre une taille maximum de 7 cm pour le mâle et de 6 cm pour la femelle. La nageoire dorsale est implantée très en arrière du corps. Les écailles sont relativement grandes, à bordure sombre, les écailles dorsales étant noires. Les flancs sont verts à bleutés, le ventre est jaune. On remarque  5 à 7 bandes obliques noires qui traversent le corps perpendiculairement. La dernière bande se prolongeant jusque dans la nageoire caudale. La position de la bouche montre clairement qu'il se nourrit en surface d'insectes.
Dimorphisme sexuel : les différences sexuelles sont faciles à observer. Le mâle, plus grand possède une gorge rouge-brique, ses nageoires sont bordées de jaune et de noir. La partie inférieure de la queue est prolongée par un petit appendice noir. La femelle est plus modestement colorée et présente des nageoires arrondies.
Comportement : Les juvéniles sont vifs et accommodant. Le comportement change au fur et à mesure qu'ils vieillissent, l'agressivité est dominante, les poissons les plus faibles sont continuellement pourchassés. En période de reproduction les mâles sont belliqueux ils se livrent à des combats.
Milieu : Cette espèce penche pour des températures modérées. Dans la nature, il a été constaté que son habitat ne dépasse pas en règle générale les 27°C.  Une température de 20 à 22°C lui est suffisante. Si la température est trop élevée, la teneur en oxygène diminue rapidement ce qui a une influence défavorablement sur les poissons.  La maintenance en aquarium est très simple, mais il faut partir avec un volume de100 litres. La dureté et le pH de l'eau ne sont pas des facteurs importants, voici donc les valeurs les mieux adaptées ; prévoir une eau vieillie avec une Dureté de 5 à 10°dGH, il peut supporter 12°dGH pendant une période courte, une eau acide  pH 6 à 6,8. Un sol de couleur sombre et sablonneux avec un ajout de tourbe. Prévoir une végétation dense sur la périphérie avec un grand espace dégagé au centre pour la nage libre. Les Ceratopteris, Anubias, Microsorium et Mousse de Java constituent des plantes idéales pour assurer une plantation allant du fond à la surface du bac. Ceratopteris, Lemna minor, Riccia fluitans, sont particulièrement appréciés comme plantes de surface car ils permettent aux Epiplatys de disposer d'un abri de surface sous lequel se positionner. Un décor constitué de racines de tourbières, quelques roches, noix de coco. Éviter de créer un fort courant d'eau dans le bac, une légère filtration suffit. Un petit renouvellement d'eau vieillie, hebdomadaire est suffisant de l’ordre de 15 %.
Reproduction : Facile correctement alimentés. Les paramètres physico-chimiques seront de préférences; une Dureté de 5 à 7°dGH, avec un pH à partir de 6 jusqu'à 6,5.  La température de base est de 23-24°C. Le frai débute toujours par quelques parades du mâle devant la femelle, celui-ci étalant ses nageoires et présentant ses plus vives couleurs. Petit à petit, le mâle se rapproche de la femelle pour se serrer contre son flanc et l'entraîne le long d'un support où les œufs pondus pourront s'accrocher (mousse de Java, mops, …..Etc.,). Sans hâte, les poissons s'arrêtent alors blottis l'un contre l'autre, et dans un tressaillement commun, un seul œuf est déposé. La scène peut alors se répéter des dizaines de fois dans la même journée si le couple est bien conditionné. A chaque fois un seul œuf est déposé toujours au même endroit. On peut ainsi observé des accumulations d’œufs très rapprochés, ce qui pourrait laisser croire que plusieurs œufs sont pondus à la fois. Cette ponte se passe  le plus souvent en surface ou dans la moitié supérieure du bac. Bien nourris, les Epiplatys ne mangeront que rarement leurs œufs. Il faut surveiller le mâle pendant le frai, il peut devenir agressif quand madame ne peut plus émettre d’œufs, il faut alors le retirer. Les œufs sont totalement ronds et transparents lors de la ponte. Après quelques jours, on peut observer le développement de l'embryon et l’œuf prend donc alors une coloration plus foncée. Le diamètre des œufs va de 1,2 à 1,35 mm. Ils peuvent être aisément manipulés avec des pincettes et ils résistent à d'assez fortes pressions. Ainsi, lorsque l'on sort le mop de l'aquarium, il ne faut pas craindre de le presser fortement pour en extraire l'eau; les œufs n'en souffriront pas et ils seront ainsi plus faciles à distinguer sous un bon éclairage. Les œufs récoltés peuvent être mis en incubation à l'abri des menaces dans un tout petit récipient rempli de l'eau de l'aquarium. Les œufs y sont disposés à une légère distance les uns des autres pour éviter que les moisissures qui s'attaqueraient à l'un d'entre eux ne se propagent aux autres. Un contrôle régulier permet de retirer les œufs moisis. Certains reproducteurs rajoutent à l'eau du récipient d'incubation un produit antifongique ou un peu de sel mais cela n'est généralement pas nécessaire si l'eau d'origine est saine et acide. L'incubation des œufs d’Epiplatys dure en général de 12 à 15 jours, mais pour notre '' Dageti '' les éclosions sont plus précoces  8 à 10 jours et dans ce cas, les alevins présenteront pendant quelques jours une vésicule vitelline. La plupart des alevins d'Epiplatys nés à terme sont capables d'avaler des micro-vers ou des nauplies d'artémias dès leur premier jour. Toutes les espèces s'adapteront vite à la nourriture sèche bien que la nourriture vivante leur soit plus profitable. Dès leur jeune âge, les Epiplatys apprécient particulièrement les vers Grindal et les daphnies. Attention les jeunes  ont une tendance au cannibalisme. La croissance est relativement lente, la taille maximum est rarement atteinte avant l'âge d'un an et plus.
Nourriture : Toutes les petites proies vivantes ; Artémias, drosophiles, larves de moustiques, daphnies, chironomes, vers de Grindal, œufs de fourmis, y compris congelées et lyophilisés.
Remarques : Les Epiplatys ne sont pas régulièrement commercialisés. Ils se remarquent assez peu dans les bacs des commerçants car ils n'y présentent pas tous les attraits de leur coloration. En effet, les Epiplatys réagissent aux changements trop rapprochés du milieu en perdant l'intensité de leur pigmentation et ils sont rarement à leur avantage à leur arrivée chez les détaillants. Comme c'est un excellent sauteur, il faut bien recouvrir l'aquarium. Le Mop, est un écheveau de laine 100% acrylique, pendu à un flotteur quelconque et que l'on immerge dans l'aquarium, Il contrefait les plantes et les Epiplatys y déposent leurs œufs très adhésifs. Il arrive que les juvéniles soient frappés par l'oodinium. Ils peuvent en être débarrassés par des traitements à base de sel mer et de sulfate de cuivre. Une température trop basse ou trop haute entraîne souvent un déséquilibre dans les naissances au niveau des sexes au profit des mâles.
Particularité : Les Epiplatys prennent souvent une position caractéristique, légèrement oblique, la tête en position haute; le seul mouvement décelable est alors celui des nageoires pectorales qui maintiennent le poisson en équilibre.
Taille : Mâle 7, femelle 6 cm.
Eau : pH: 6 à 6,8. Dureté : de 5 à 10°dGH.
Température : 20 à 22°C. Reproduction à partir de 23-24°C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
 
Epiplatys dageti ( Epiplatys rayé )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RECHERCHE] Killies Epiplatys dageti, poissons ou oeufs [16]
» Epiplatys dageti
» Repro Epiplaty Dageti
» Vente sur Ebay
» killies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: cyprinodontidés ovipares-
Sauter vers: