Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

  Epalzeorhynchus bicolor (Labéo à queue rouge)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Epalzeorhynchus bicolor (Labéo à queue rouge)   Dim 1 Fév - 6:05


Photo /http://estalens.fr
 
Synonyme : Labeo bicolor.
Historique : Il a été décrit par Hugh  Smith, en 1931, mais la première importation date de 1952 pour l’aquarium de Hambourg en Allemagne. En 1996 et jusqu'en 2011, on croyait que l’espèce à l’état sauvage avait disparu dû à l’exportation massive et incontrôlée pour satisfaire les demandes pour l’aquariophilie. Aujourd’hui l’espèce  est élevé en captivité sur une portion  du fleuve Chao Phaya de 10 km². La principale inquiétude qui menace la population sauvage est la pollution des sources dues au déversement des produits chimiques sur les sols agricoles et domestiques. Et pour rient arrangé la construction de nombreux barrages hydraulique ainsi que l’assèchement des plaines inondables ne fait rien pour que cette espèce puisse se reproduire naturellement. En conclusion, Il est rapporté que l'espèce a disparu de nombreuses parties de son aire.
Habitat : Présent dans les bassins (sous réserve), du Mae Klong, Bangpakong et Chao Phaya. L'espèce fréquente les rivières, ruisseaux dont le substrat est composé de graviers mélangé avec du sable, mais aussi les plaines inondables. Il apprécie les zones ou le courant est rapide, très bien oxygéné. La température de l’eau varie entre  22°C et  30°C, le Ph est le plus souvent acide de 6,0 à neutre 7,0 ; La Dureté entre 2 et 12°Dgh.
Originaire : Espèce endémique à la Thaïlande.
Description : Il a un corps élancé de forme fusoïdale, les flancs sont légèrement comprimés. Dans son milieu naturel il atteint les 30 cm, en aquarium il ne dépasse pas les 15 cm le plus souvent 12 cm.  La tête est longue, la bouche en position  ventrale, est bordée de deux paires de barbillons. Ses lèvres acérées sont recouvertes de tubercules cornés.  Jeune, les nageoires présentent des extrémités blanches.  Son patron de coloration est brun argenté, puis passe au brun foncé pour terminer au noir. La coloration de sa nageoire caudale en rouge n’intervient qu’au bout de 7 semaines après l’éclosion.
Dimorphisme sexuel : Le mâle possède une robe plus prononcé et un abdomen plat, la dorsale est plus érigée. La femelle est plus corpulente.
Comportement : Poisson solitaire, querelleur, territorial, ne supporte pas ses congénères. En revanche envers d’autres espèces il est plutôt sociable.  Après son acclamation c'est un poisson très actif de jour comme de nuit. Il devient très robuste dès qu’il atteint une taille de 7 cm.
Milieu : Facile  à maintenir dès l'instant que certaines règles sont observées. Le volume du bac ne peut être inférieur à 300 litres en dessous de cette capacité, le sujet peut être soumis à des stress. Il n’est pas rare qu’un seul sujet décide de s’approprier un aquarium de 1 000 litres. Pour éviter tout risque de course poursuite il est important d’aménager le décor de façon à pouvoir créer des territoires sans vis-à-vis visuel. Pour cela l’utilisation de racines, pierres, grandes plantes sont l’idéales sans oublier la création de grottes naturels ou artificiels à l’aide de tuyaux PVC. La place des végétaux est primordiale, on peut considérer  que la surface au sol doit être de 60 % au minimum. Le sol sera de préférence sombre avec une granulométrie de 2 à 3 mm.  Des plantes de surfaces  vous assurons une lumière tamisée. Comme l’espèce à une préférence pour une eau acide, prévoir de la tourbe dans la filtration, le brassage doivent être efficaces,  deux ou trois fois le volume du bac par heure. Des renouvellements partiels et fréquents de l'eau environ 20 à  25% (sûr une semaine), pour éviter l'accumulation de matières azotées. Accepte une large plage de qualités physico-chimiques de l'eau. Bien que préférant une eau douce et acide. Un pH, entre 6 et 6,9 lui est favorable. La dureté à peu d'importance, l'idéal est de le maintenir dans une eau ayant une Dureté d'environ 5-8°dGH, elle doit rester inférieure à 15°dGH. La température est comprise entre 22 et 27°C, l'optimum se situant entre 23 et 26°C.
Reproduction : Epalzeorhynchus bicolor, est trop difficile à reproduire en aquarium. La cause première vient de son comportement (solitaire), il a besoin d’évoluer dans un volume important et c’est lui qui choisit sa partenaire. De très rares réussites ont été observées, la maturité sexuelle se fait à partir de 12 cm. L’eau est bien oxygénée et pure, température constante et proche de 28°C,  elle est acide  et très douce.
Particularité : Comme c’est un excellent sauteur prévoir un aquarium fermé.
Nourriture : Mange tout; paillettes, tubifex, vers de vase, daphnies, artémias. Nourritures végétal ; algues, laitues, épinards.
Taille : Mâle, femelle 12-15 cm. Dans son milieu naturel 30 cm.
Eau : pH: 6 à 6,9.Dureté : de 2 à  15°dGH maximum, optimal 5-8°dGH.
Température : 22 à 28°C, optimal 23-26°C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
 
Epalzeorhynchus bicolor (Labéo à queue rouge)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» labeo à queue rouge
» Prionobrama filigera ----- Characin à queue rouge
» Problème poisson a queue rouge et nettoyeur
» Chenille à queue rouge.
» nid rouge queue à sauver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: cyprinoidés-
Sauter vers: