Ce forum vous permettra de partager la passion de l'aquariophilie dans tous ses domaines en eau douce, avec des sujets qui conviendront aux débutants comme aux confirmés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Prochaine publication
Prochainement une nouvelle fiche sur '' Corydoras pulcher"
Derniers sujets
Horloge
Sujets les plus vus
Comment réduire ou augmenter le pH de votre aquarium
Savoir tout sur les Platys et leurs formes
savoir tout sur les Porte-épées ( xiphos variés )
( 4 ème partie ) L'élevage des daphnies
Macro et micro-éléments
Savoir tout sur le Betta splendens ( Combattant )
Andinoacara rivulatus ( Acara à bandes blanches )
La maladie du velours ou oodiniose
Artemies (Artemia salina)
Protopterus annectens annectens ( Dipneuste africain )
Le Traducteur
LES VIDEOS
Pub1
Forum

Partagez | 
 

 Nematobrycon palmeri ( Tétra-empereur )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
URNAC
Admin


Messages : 813
Points : 2445
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 57
Localisation : saint malo

MessageSujet: Nematobrycon palmeri ( Tétra-empereur )   Sam 2 Juin - 3:15


Photo /http://estalens.fr

Synonyme : Nematobrycon amphiloxus.
Historique : L'espèce a été décrite, en 1911  par Eigenmann. La première importation date de 1959.
Habitat : Dans son milieu naturel, il vit en bancs désordonné et parfois solitaire, dans les ruisseaux et rivières. Dans des zones ou le courant est  lent, sous la canopée parmi une végétation  très épaisse et exubérante.
Originaire : Amérique du Sud ; il  provient du versant Ouest de la Colombie.
Description : D'une taille de 5 à 6 cm pour le mâle, la femelle est un peu plus petite. L'aspect général est plutôt fusiforme, la partie inférieure du dos étant d'un joli bleu à mauve lumineux tandis qu'une large bande noire allant de la mâchoire inférieure au pédoncule caudal orne les flancs ; le ventre reste blanc à crème. Les nageoires sont exemptes de couleurs à l'exception d'un fin liseré noir présent sur les nageoires impaires ; celles-ci sont plus développées chez le mâle que chez la femelle. On notera une extension des rayons centraux de la caudale qui eux aussi sont noirs. Cette extension est aussi présente chez la femelle, mais dans une moindre mesure.
Dimorphisme sexuel : Le mâle est légèrement plus grand et plus svelte que la femelle, il possède une nageoire dorsale plus effilée, la partie centrale de la nageoire caudale se termine en forme de filament.
Comportement : Robuste, le Tétra empereur n'a pas un caractère excellent, il n'en reste pas moins un poisson pacifique. Son attitude interspécifique est excellente. Les altercations entre mâles sont assez fréquentes : gueule ouverte, nageoires déployées et corps frémissant sont des attitudes d'intimidation courantes. Mais fort heureusement sans risque, car il est muni d'une très bonne dentition qui fait pensez à un piranha  miniature. Il passe le plus clair de son temps à faire le beau et courtise énormément les femelles. L'espèce a besoin de quiétude et supporte très mal des espèces trop animé.
Milieu : L'espèce n'est  pas difficile à  maintenir, il est quand même raisonnable de dire que l'aquarium ne doit pas être inférieur à  80 litres, pour 2 mâles et 6 femelles en maintenance spécifique. Pour un bac communautaire le volume alors passe à 150 litres. Le fond est recouvert d'un sable sombre, avec un substrat, des  racines de tourbière complètes le décor. De grandes plantes comme des vallisnéries ou des sagittaires seront enracinées. Il ne faut surtout pas oublier les plantes  flottantes, qui auront comme rôle de créer des zones d'ombres indispensables, la  puissance lumineuse est modérée à forte. Comme il est un bon nageur un grand espace pour la nage libre doit être à sa disposition.  La filtration de préférence sur tourbe et  puissante 2 fois ½ à 3 fois le volume par heure, avec un rejet juste au-dessus de la surface assure oxygénation et plaisir des pensionnaires. Les paramètres physico-chimiques de l'eau seront, pH compris entre 5 et 7,5 avec une nette préférence pour 6,5-6,8. La  Dureté de 5-10°dGH, il supporte une Dureté  plus importante, mais alors il devient plus fragile. La température entre 23 et 27°C. De fréquents changements d'eau, sont assuré chaque semaine, d'une valeur de 20 à 25% du volume du bac. Prévoir impérativement un nettoyage des masses filtrantes tous les mois.
Reproduction : Très facile. De manière naturelle en aquarium d'ensemble. Il n'est pas rare de retrouver de petits Tétras empereur dans les touffes de plantes ou cachés derrière les éléments du décor. À la condition que les paramètres physico-chimiques soient respectées et lorsqu'il n'y a pas de prédateurs dans le bac, sans oublier une très bonne épaisseur de mousse de Java ( 20 cm minimum ), qui joue le rôle de réceptacle et protège les œufs de la lumière. Le frai est typique des Characidés. Le mâle, après une cour assidu durant laquelle il déploie ses nageoires, fait vibrer son corps et harcèle sa partenaire. Quand madame est conquise le couple se faufile dans la mousse de Java.  Là il étreint sa  compagne et les œufs sont expulsés et fécondés simultanément, durant cette phase  au total, une centaine d’œufs seront expulsés. Il est tout à fait possible de laisser les alevins avec leurs parents. Très facile à élever, de plus ils ne reçoivent  aucun soin particulier: pas d'alimentation adaptée ils se débrouillent comme des grands. En bac communautaire il ne faut pas espérer dépasser les 3 à 4 %  de survivants. Pour ceux qui choisisses le bac spécifique le chiffre dépasse les 50 à 70  %, mais après  la ponte, il est préférable de retirer les parents et de recouvrir entièrement l'aquarium de cartons sur les 5 côtés (cette méthode est préférable lorsque la mousse de Java n'est pas importante). Ainsi les œufs sensibles à la lumière (les œufs comme les larves sont lucifuges), seront protégés. Le temps de l'incubation  dure 48 heures maximum. Cinq jours après la ponte il faut retirer alors progressivement les cartons. La nage libre coïncide avec la première distribution de nourriture. Étant donné leur petite taille, il faut être en mesure de distribuer les proies vivantes les plus fines. Les infusoires est la première nourriture à distribuer. 3 jours après en complément il est possible de donner des nauplies d'artémias (distributions en  petites quantités 3 fois par jour). Pendant toute la période de la naissance au stade de l'alevin,  il faut veiller à une hygiène parfaite, l'eau doit être  renouvelée régulièrement (profiter de siphonner le fond du bac), l'idéal tous les jours un peut, pour atteindre les 20%, semaine.
Nourriture : Petites proies vivantes ; Drosophiles, petits cafards, petits vers, larves de moustiques, chironomes, daphnies. Accepte sans difficulté les aliments secs et lyophilisés.
Remarques : Il est résistant face aux maladies, à la condition que le bac ne soit pas délaissé (ne supporte pas une eau vieillie). Ne supporte pas bien des valeurs élevées en Nitrates. Ne pas dépasser les 25 mg/l. Pour empêcher un risque de monté en nitrate, il est vivement conseillé de donner une alimentation de qualité et avec parcimonie
Particularité : les œufs sont lucifuges: ils craignent sensiblement la lumière.
Taille : Mâle 5-6, femelle 4-5 cm.
Eau : pH: 5 à 7,5, idéal 6,5-6,8. Dureté : de 5 à 10°dGH.
Température : 23 à 27°C,  optimal 24-25°C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquabulle.forumperso.com
 
Nematobrycon palmeri ( Tétra-empereur )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nematobrycon palmeri ----- Tétra empereur
» Repros de Nematobrycon Palmeri
» Nematobrycon palmeri
» Reproduction Tetra empereur
» Mes petits pensionnaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquabulle :: Les différents groupes de poissons :: characidés ( Africains, Américains ) :: characidés Américains-
Sauter vers: